CSE, 1ère ronde

Bienne 1 commence la saison avec un effectif restreint contre un adversaire difficile – l’équipe des courtisans renforcée par de très forts joueurs français. Le match débute avec une défaite de Werner qui a fait preuve d’une ténacité remarquable mais a dû s’incliner en premier. C’était ensuite au tour d’Alex d’arrêter la pendule à la première planche malgré le peu de pièces sur l’échiquier. Vers 15h30, Fredi a finalement accepté la deuxième nulle offerte par son adversaire. Simon a méthodiquement converti son avantage d’un pion en sacrifiant la qualité et en avançant son pion passé en plein milieu du camp ennemi. C’était alors le temps des deux exploits du matchs. L’adversaire de Michel, coté à 2459 ELO, a préféré d’offrir la nulle plutôt que de continuer une position pas claire du tout. Kevin, cette fois-ci, s’est retrouvé avec trop de temps à sa disposition contre un adversaire en zeitnot et a su frapper là où ça fait mal au bon moment. Gilles n’a pas pu percer la venimeuse Stonewall et a dû concéder le point. Le dernier à jouer, Eugene s’est perdu dans son attaque et a dû sauver la nulle.

Biel I – Court I   3,5-4,5
(
Lienhard-Lerch 0-1, Georg-Bellahcene remis, Kudryavtsev-Flick remis, Lucca-El-Maïs 1-0, Burkhalter-Gerber remis, Bohnenblust-Wenger 1-0, Bürki-Maître 0-1, Künzi-Gerber 0-1)